© 2017 www.nao-akitainu.com
Historique chiens Akita inu, Go Suigyo No Majiwari près de Montpellier à Poussan

BREF APERCU HISTORIQUE :

L’Akita inu ou Akita ken (littéralement « chien d'Akita ») est une race de chien japonais

A l’origine, toutes les races canines japonaises étaient de petite à moyenne taille

et il n’existait aucune race de grande taille. Dès 1603, provenant de la région d’Akita, les chiens nommés

« Akita Matagis » ( chiens de taille moyenne pour la chasse à l’ours) ont été employés comme

chiens de combat.

Depuis 1868, la race a été croisée avec le Tosa et avec des Mastiffs. A la suite de ces croisements,

la taille de la race augmenta, mais certains traits caractéristiques propres aux chiens de type Spitz disparurent.

 En 1908, les combats de chiens furent interdits. La race fit néanmoins préservée et améliorée ;

elle devint par la suite une grande race japonaise, et, en 1931, 9 chiens d’élite furent désignés comme

« Monuments Historiques ». Pendant la seconde guerre mondiale (1939-1945) il était courant d’employer des peaux

de chiens pour confectionner des vêtements militaires.

La police ordonna la capture et la confiscation de tous les chiens sauf les Bergers allemands qui étaient réservés

pour des tâches militaires. Certains amateurs essayèrent de circonvenir la loi en croisant leurs chiens avec

des Bergers allemands. A la fin de la seconde guerre mondiale, le nombre des Akitas étant dangereusement réduit

et les chiens se présentaient sous trois types différents : 1) des Akitas Matagis, 2)

des Akitas chiens de combat et 3)

des Akitas/Bergers allemands. La situation de la race était gravement perturbée.

Pendant la période de la restauration de la race pure après la guerre, Kongo-go, un chien de la ligne de sang Dewa,

jouit d’une popularité passagère, mais extrêmement importante ; ce chien présentait extérieurement

les traits caractéristiques de l’influence de Mastiffs et de Berges allemands.

Le nombre des éleveurs d’Akita augmenta et la race devint très prisée du public.

Cependant, des amateurs éclairés refusèrent d’accepter ce type de chien comme vraie race japonaise et s’efforcèrent d’éliminer les caractéristiques des races étrangères en faisant des croisements avec des Matagi Akitas ;

le but était de retrouver le type original de la race. Ces efforts couronnés de succès ont permis de

stabiliser la souche pure de l’Akita de grande taille bien connu de nos jours.

 

Retour

Elevage Akita Inu, Go Suigyo No Majiwari, Près de Montpellier à Gigean. Vous trouverez sur le site le principe de l'élevage d'Akita Inu, vous découvrez nos chiens ( mâle et femelle), l'historique Akita Inu, le caractère d'un chien Akita Inu,

les maladies Akita Inu, le carnet rose Akita Inu, les expositions Akita Inu, Les news Akita Inu, ainsi qu'une page de contact pour plus d'informations.